0Favoris

Recherche dans le blog

Mots-clés
Journée internationale de la baleine

Journée internationale de la baleine

Par : Nathalie - Catégories : Les dates à retenir

Connaissez-vous vraiment les baleines ? 

Malgré leur ressemblance avec les poissons, les baleines sont des mammifères qui évoluent dans l'océan. C'est le plus grand animal vivant sur notre terre et celui qui peut vivre au delà de 200 ans ! 

Elles sont bien plus proches de nous que nous le pensons puisqu'elles appartiennent à l'ordre des cétacés, dont l'ancêtre était....un animal terrestre. D'ailleurs leurs plus proches parents actuels sont les hippopotames. 

Elles possèdent des poumons et plongent en apnée pour ensuite remonter à la surface pour respirer.

Malgré leur taille immense, les baleines se nourrissent de proies vraiment minuscules : krill, anchois, harengs, sardines, maquereaux ou seiches... 

Elles communiquent entre-elles sous l'eau pour maintenir la cohésion du groupe, rechercher de la nourriture, identifier leurs proies, alerter du danger et même s'orienter. Selon les espèces, on peut les entendre jusqu'à 50kms. 

La baleine, une espèce menacée  

Chaque année, le 19 février est traditionnellement le jour où l'on célèbre La Journée Internationale de la baleine. 

De nombreuses menaces pèsent sur les baleines. 

La chasse illégale :
Bien qu'en 1982 la Commission baleinière internationale interdise la chasse commerciale des cétacés, plusieurs pays (la Norvège, le Japon et l'Islande) continuent néanmoins la chasse aux baleines. Traquées pour leur viande, utilisées en produits cosmétiques, c'est près de 1000 baleines qui sont tuées à des fins commerciales chaque année. 

Le dérèglement climatique : 
Les zones riches en nourriture proches des banquises se déplacent et se dispersent, ce qui menace leur survie.

Le trafic maritime : 
Les grands cétacés rentrent régulièrement en collision avec les navires qui circulent à grand nombre et à grande vitesse dans les océans. Le trafic maritime a doublé depuis 20 ans, une croissance à un rythme soutenu de 3 à 4% par an. 

Les pollutions : 
Les polluants industriels et chimiques (même ceux désormais interdits) s'accumulent dans la graisse des cétacés, détruisant ainsi leurs défenses et leurs résistances aux maladies. Ces produits nocifs affectent aussi la fertilité des baleines qui ont déjà une gestation longue avec une portée tous les 2 à 3 ans en temps normal. 

Par ailleurs, les cétacés sont très affectés par les pollutions sonores. L'homme a multiplié par 10 le bruit diffusé dans les mers ou les océans depuis 20 ans. Sonars, trafic maritime, travaux sous-marins accentuent la désorientation de ces mammifères. 

Les plastiques : 
Le fléau de notre siècle ! 8 millions de plastique se retrouvent dans nos océans en milliards de particules. Ces déchets plus ou moins grands, se dissolvent dans le milieu naturel et intègrent la chaîne alimentaire des baleines.

De manière générale, la protection des baleines passe par la protection des océans. De nombreuses associations de défense de la Nature ou des Océans comme Greenpeace ou Sea Shepherd s'inscrivent dans une lutte sans faille pour protéger ces mammifères très affectés par L'Homme. 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles favoris.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter