0Favoris

Recherche dans le blog

Mots-clés
Journée internationale des Loris Paresseux

Journée internationale des Loris Paresseux

Par : Nathalie - Catégories : Les dates à retenir

Aujourd'hui, 13 septembre 2023, c'est la Journée Internationale des Loris Paresseux. Un petit animal tout mignon, relativement méconnu mais dont l'espèce est menacée d'extinction. Cette journée vise à sensibiliser le public à cette espèce et à ses besoins en matière de conservation. 

Le Loris Paresseux, un petit animal peu connu 

Le Loris paresseux est un petit animal qui est un primate mais n'est pas un singe. On l'appelle aussi le Loris lent parce qu'il se déplace lentement en grimpant dans les arbres. On le trouve principalement en Asie du Sud Est.

Il peut mesurer de 17 à 40cm et pèse généralement entre 0,5 et 2kg. Il peut vivre seul, en couple ou en groupe de plusieurs individus. 

C'est un omnivore qui chasse la nuit en mangeant des insectes, des lézards, des œufs, quelques fruits sucrés et parfois des pousses de bambou. 

Il a une particularité bien à lui, puisque c'est le seul primate à être venimeux. En effet, il secrète du poison grâce à des glandes situées sous ses coudes. Il utilise ensuite le poison généré pour enduire ses dents avant de procéder à la morsure de sa proie. Très efficace sur son alimentation, cette blessure n'est généralement pas mortelle pour l'homme tant qu'elle ne génère pas de réaction allergique. 

Le Loris Paresseux, une espèce menacée  

Cette espèce est menacée par l'homme pour de multiples raisons.

Tout d'abord, comme tout animal vivant dans les arbres, nous savons que c'est un habitat précaire. Malheureusement, les activités humaines ont un impact considérable sur l'environnement naturel du Loris paresseux. 

Par ailleurs, le Loris paresseux est recherché pour ses soi-disant vertus médicinales. Ses yeux et sa fourrure sont commercialisés par les braconniers dans certaines médecines traditionnelles. 

Comme tous ces dangers n'étaient pas suffisants, une dernière menace flotte sur l'avenir de ces petits primates. Leurs jolis yeux ronds et leurs petites tailles ont généré un engouement hors du commun de par le monde ces dernières années. Chacun souhaitant ainsi acquérir un Loris lent en tant qu'animal de compagnie ; on voit d'ailleurs de nombreuses vidéos qui circulent sur le net. Vulnérables et en danger critique d'extinction par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Loris Paresseux est alors captivé par les braconniers pour les revendre sur le marché noir. Ce petit animal est alors vendu sur le bord des routes dans leur pays d'origine pour 25 dollars, son prix pouvant atteindre 2500 dollars sur le net. Et le pire dans tout ça, c'est que les braconniers arrachent les dents des Loris lents pour éviter tout risque de morsure et pouvoir les revendre en tant qu' animaux domestiques. Outre le fait que ces tortures soient intolérables pour ces petites bêtes, elles sont souvent génératrices d'infections sur ces animaux, qui meurent souvent avant d'être vendus. 

La disparition programmée de nombreuses espèces sur la Planète doit nous alerter. Que l'animal fasse partie de notre environnement proche ou que son habitat soit à l'autre bout de la Planète, nous devons continuer à ne pas nous habituer à la disparition d'espèces végétales ou animales. 

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles favoris.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter